Intégrer Sciences Po

Intégrer Sciences Po

Depuis 2013, Sciences Po Paris a introduit une réforme majeure de ses modalités d’inscription en première année. Cette réforme tient en cinq points :

  1. Le concours comporte deux phases : une phase d’admissibilité et une phase d’admission.



  2. La phase d'admissibilité comporte trois épreuves écrites :

    • Une épreuve d'Histoire

      Le programme correspond à celui de la classe de première des séries générales des lycées : "Questions pour comprendre le XXe siècle".

      Il se compose de trois thèmes :

      1. Croissance économique, mondialisation et mutations des sociétés depuis le milieu du XIXe siècle
      2. La guerre et les régimes totalitaires au XXe siècle
      3. La République face aux enjeux majeurs

    • Une épreuve de Langue Etrangère

    • Une épreuve à Option

      3 disciplines à choisir entre Mathématiques, Littérature ou Sciences Economiques et Sociales.

      L'épreuve de Mathématiques est composée d'un problème et d'un vrai-faux avec justification.

      Le programme de l'épreuve de mathématiques correspond à celui de la classe de première S et une partie du programme de terminale S :

      1. Géométrie (programme de première) : géométrie plane, trigonométrie, produit scalaire dans le plan
      2. Statistiques et probabilités (programme de première) : statistique descriptive, analyse de données, probabilités, échantillonnage
      3. Analyse (programme de terminale) : suites, limites de fonctions, continuité sur un intervalle, théorème des valeurs intermédiaires, fonction exponentielle, fontion logarithme népérien

      L'épreuve de Littérature consiste en un commentaire de texte, linéaire ou composé. Le candidat a le choix entre deux extraits d'oeuvres écrites en français entre le 16ème siècle et aujourd'hui, dans tous les genres littéraires. La connaissance de l'auteur ou de l'oeuvre n'est pas requise ; le candidat peut mobiliser d'autres références culturelles lorsqu'elles éclairent le texte.

      L'épreuve de Sciences Economiques et Sociales se décompose en deux parties :

      1. Question d'analyse microéconomique ou macroéconomique (6 points)
      2. Conduite d'un raisonnement s'appuyant sur un dossier documentaire (14 points)

      Le programme de l'option Sciences Economiques et Sociales se compose de trois parties :

      1. Démarches, savoirs et savoir-faire généraux pour le cycle terminal (préambule des programmes de cycle terminal
        - La démarche de l'économiste
        - La démarche du sociologue
        - La démarche du politiste
      2. La totalité du programme d'enseignement spécifique de la classe de première
        - Economie
        1. Les grandes questions que se posent les économistes
        2. La production dans l'entreprise
        3. La coordination par le marché
        4. La monnaie et le financement
        5. Régulations et déséquilibres macroéconomiques
        - Sociologie
        1. Les processus de socialisation et la construction des identités sociales
        2. Groupe et réseaux sociaux
        3. Contrôle social et déviance
        4. Ordre politique et légitimation
        - Regards croisés
        1. Entreprise, institution, organisation
        2. Action publique et régulation
        - Savoir-faire applicables aux données quantitatives et aux représentations graphiques

      3. Les deux premiers thèmes de l'enseignement spécifique de la classe de terminale
        - Croissance, fluctuations et crises
        - Mondialisation, finance internationale et intégration européenne

  3. La phase d'admission comporte un entretien de motivation :

      Les candidats déclarés admissibles passeront un entretien devant une commission composée de deux membres au moins, dont un représentant du directeur de Sciences Po et un enseignant de Sciences Po. Ils disposeront de l'intégralité du dossier du candidat.
      D'une durée de vingt minutes, l'entretien d'admission permettra d'évaluer, selon une grille de critères préalablement définis, la motivation du candidat, son ouverture d'esprit, son goût pour l'innovation, sa curiosité intellectuelle, sa capacité à mobiliser et à mettre en relation des connaissances pertinentes, sa disposition à être en prise avec les enjeux contemporains, son esprit critique et sa capacité à développer une réflexion personnelle.


  4. Le dossier de candidature devient un élément central pour l’admission. Sciences Po souhaite non seulement attacher de l’importance aux savoirs académiques mais aussi aux profils des candidats (centres d’intérêts, activités extra-scolaires, culturelles, associatives, etc.) et évidemment leur intérêt pour les études à Sciences Po).



  5. Les épreuves écrites sont avancées au mois de mars.

Les pourcentages de réussite (environ 12% chaque année) et le nombre grandissant de candidats (de l’ordre de 5000) placent l’examen d’entrée à Sciences Po Paris à un niveau de difficulté élevé.

Le réussir demande une préparation solide autour de trois grands axes fondamentaux : l’acquisition d’une méthodologie forte (l’ « esprit Sciences Po ») alliée à la maîtrise d’un vaste champ de connaissances et une ouverture d’esprit attestée par des activités riches et nourries dans des domaines non-scolaires.

Image Sciences Po

L'esprit et la méthode Sciences Po

Ceux qui connaissent Sciences Po de l’ « intérieur » (anciens élèves, diplômés ou enseignants) savent parfaitement que Sciences Po est une école atypique. Depuis sa création, elle a développé une spécificité et une culture propres. Et aujourd’hui plus que jamais, Sciences Po occupe « une place à part » dans l’univers des Grandes Ecoles.

C’est cette esprit que les futurs élèves vont devoir très vite intégrer et cette méthode qu’il va falloir comprendre, acquérir et appliquer.

Pour cela, il n’y a pour nous qu’une seule méthode : acquérir cet « esprit Sciences Po » et cette « méthode Sciences Po » en étant formé par des professeurs eux-mêmes diplômés et enseignant à Sciences Po. C’est l’un des piliers de notre méthode et l’une des clés de son succès.

Image Sciences Po

Parallèlement à Sciences Po Paris, il y a aujourd’hui 9 Instituts d’Etudes Politiques en Province qui recrutent également par le biais d’un concours.

Trois concours « IEP de Province » s’offrent aux élèves de Terminale :

  1. Le concours « commun » concerne sept IEP : Aix-en-Provence, Lille, Lyon, Rennes, Saint-Germain-en-Laye, Strasbourg et Toulouse. Ce concours comporte trois épreuves écrites :
    • Questions Contemporaines : Cette épreuve est une dissertation portant sur l’un des deux thèmes de l’année. Coeff. 3.
    • Histoire : Une dissertation portant sur le monde depuis 1945 (un seul sujet). Coeff. 3.
    • Langue : L’épreuve comporte une partie compréhension et une partie expression. Coeff. 2.
  2. Un concours spécifique pour l'IEP de Grenoble.

  3. Un concours spécifique pour l'IEP de Bordeaux.

  4. Légèrement moins sélectifs, ces concours sont une très bonne alternative en cas d’échec à Sciences Po Paris. Les enseignements y sont de très bonne qualité ; les perspectives de carrière et les débouchés sont attrayants. Les matières testées au concours sont proches de celles de Sciences Po Paris et majoritairement calquées sur le programme de Terminale.

    Réussir le concours de Sciences Po ne s’improvise pas mais demande du travail, de la méthode et une préparation ciblée avec des professeurs expérimentés et spécialisés.
    Acquérir la « méthode » et Sciences Po avec des professeurs qui l’enseignent et la vivent au quotidien, c’est notre méthode pour réussir le concours.

Pourquoi choisir notre préparation ?

La spécialisation

Se spécialiser dans la préparation au concours de Sciences Po est notre marque de fabrique. Se spécialiser est un choix : celui de l’excellence qui fait de notre préparation un facteur de réussite pour les étudiants qui souhaitent intégrer Sciences Po.

Les enseignants

De par notre ultra-spécialisation, nous nous sommes entourés des meilleurs enseignants pour chacune des matières. Nos professeurs ont une connaissance approfondie des épreuves. Ils enseignent pour la plupart en classes préparatoires ou à Sciences Po, conçoivent et corrigent des examens du Supérieur. Reconnus pour leurs compétences mais aussi pour leur capacité à faire passer le savoir, ils ont écrit plusieurs ouvrages qui font aujourd’hui référence sur les épreuves de l’examen d’entrée à Sciences Po.

La proximité de l’encadrement

Notre objectif premier est d’obtenir les meilleurs résultats d’admission au concours des différents IEP. Cela passe par une attention permanente apportée aux progrès réalisés par les élèves et cela implique une très forte disponibilité de nos enseignants et des équipes.

Le suivi

Préparer un examen aussi sélectif que celui de Sciences Po demande un accompagnement qui va au-delà des cours dispensés par les professeurs. L’"esprit de notre Prépa Sciences Po" consiste à aider l’élève tout au long de sa phase de préparation pour l’aider à progresser de façon réelle et durable.

La préparation est coordonnée par un professeur diplômé de Sciences Po Paris, qui y enseigne également depuis 15 ans et qui a écrit plus d’une vingtaine d’ouvrages de référence sur la préparation des concours de l’Enseignement Supérieur. Il est le « point de contact » des élèves et des parents tout au long de l’année.

Nous travaillons en partenariat avec les établissements scolaires et ne déconnecte jamais la préparation à Sciences Po des enseignements reçus en Première et en Terminale.